image
19 juin 2019

Boké : Le Consortium SMB-Winning indemnise 45 personnes pour plus de 3 milliards GNF

Conformément aux règles du Code minier de la République de Guinée, le Consortium SMB-Winning a versé des compensations pour 3 milliards de francs guinéens vendredi 14 juin à 45 personnes vivant dans les districts de Sarabaya, Songolon et Diassiya, sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké.

Ces compensations s’inscrivent dans le cadre de la construction d’une ligne de chemin de fer reliant Dapilon (Boké) à Santou (Télimélé) sur une distance de 135km.

Lors de la cérémonie, les autorités locales, un huissier de justice, des cadres des services techniques, des délégués de la Société d’Expertise Environnementale et Sociale (SEES) étaient présents.

Pour les représentants des autorités locales, ces compensations sont une opportunité, insistant sur la gestion pragmatique et rationnelle des fonds alloués au titre de la compensation. C’est le seul moyen de contribuer de manière durable au développement des différentes localités. Il faut d’emblée préparer l’après-mine avec des projets générateurs de ressources.

Ansoumane Zito Koumbassa, maire de la commune rurale de Kolaboui, a déclaré : « Cet argent ne doit pas servir pour des mariages ou pour l’achat de motos, mais permettre d’investir dans des projets qui vont permettre d’enrichir la communauté et favoriser le développement. C’est uniquement comme cela que nous pouvons préparer l’avenir ».

Le sous-préfet de Kolaboui, Mamadouba Yakha Camara, a insisté sur le fait que ces fonds doivent participer à la valorisation du potentiel agricole de la Guinée et lutter ainsi contre la malnutrition. L’accompagnement offert par la SMB est une grande chance pour mener à bien de nouveaux projets agricoles, comme le Consortium le fait avec des cultures innovantes sous serre dans le district de Malapuya.

image
12 juin 2019

Boké : le Consortium SMB-Winning indemnise pour plus d’un milliard de francs guinéens 40 personnes dans la zone d’AMR

Mardi 11 juin, le Consortium SMB-Winning a procédé au paiement d’un milliard cinq millions neuf-cent quarante-neuf mille cinq cent francs guinéens (1.005.949.500 GNF) afin d’indemniser 40 personnes des villages Hancoundèchandi, Tchianguibaly et Lènguébôfi, pour l’agrandissement d’une   Mine dans le permis de la Société Alliance Minière Responsable (AMR).

La cérémonie de paiement s’est déroulée en présence d’un huissier de justice, des autorités locales et des communautés bénéficiaires, ainsi que des représentants du Consortium et des agents de la société SEES.

Le présent projet concerne le Bloc P5-5 dans Hancoundèchandi, district de Guilléré dans la CU de Boké, les Blocs 903, 904, 905 dans Tchianguibaly, district de N’Dangara et 906 sis à Lènguébôfi, district de Dambantchian, commune rurale (CR) de Tanènè dans la préfecture de Boké.

Pour Moussa Thiam, directeur environnemental et social de la société AMR : « En procédant à cette cérémonie publique d’indemnisation sous l’autorité d’un huissier de justice et le contrôle des autorités locales, nous voulons nous assurer que les indemnisations sont conformes au cadre légal et n’entrainent pas des tensions entre les différents bénéficiaires ».

De son côté, Mamadouba Cissé, directeur des micros réalisations, insiste sur l’importance de l’usage de cet argent : « Bien sûr, il faut distinguer les montants communautaires destinés au développement des communautés et les montants individuels. Néanmoins, je rappelle que la bauxite n’est pas une ressource renouvelable et qu’il faut déjà penser à l’après. Le Consortium offre une opportunité unique de soutien en termes d’accompagnement pour les personnes indemnisées souhaitant créer une activité génératrice de revenus et il faut en profiter ».

« Cette cérémonie témoigne de l’attachement du Consortium au développement des communautaires et de son respect pour les habitants de notre région, a déclaré le président de district N’Dangara Salifou Camara. Le montant des compensations nous permet déjà de nous projeter dans l’avenir alors que les mines continuent de tourner à plein régime. »

image
3 juin 2019

Plus de 3 milliards de francs guinéens de compensation versés au titre de la 3ème compensation par le Consortium SMB-Winning

Le 26 novembre dernier, le Consortium SMB-Winning a signé trois conventions avec le gouvernement guinéen, dont l’une d’elle porte sur la construction du chemin. D’une longueur de 135 kilomètres, cette voie ferrée est un projet d’infrastructure majeur pour la Guinée, qui reliera les gisements de Santou (Télimélé) au terminal de Dapilon.

Dans le cadre de sa politique RSE et de relations communautaires, le Consortium a procédé le vendredi 31 mai au paiement d’un 3ème volet de compensation, à hauteur de 3 244 151 375 francs guinéens dans le district de Dapilon à Kolaboui. L’opération concernait les communautés des villages situées entre PK5 et PK10. Il s’agit notamment, de Danaya, Kolonkountétô, Tafougué, et Kamikolo Foulataye relevant des districts de Diassya, Léfouréboui et Satènèya, commune rurale (CR) de Kolaboui dans la préfecture de Boké.

Pour Sékou Mouctar Fofana, chargé de l’organisation des collectivités (COC) présidant la cérémonie : « L’organisation efficace et transparente du paiement des compensations par le Consortium garantit la paix sociale dans la région. De plus, c’est une opportunité pour les personnes ayant touché ces fonds pour investir dans des projets rémunérateurs sur le long terme ».

« L’objectif du Consortium est de fournir un accompagnement aux communautés qui le souhaitent afin d’investir ces sommes importantes dans des projets agricoles et entrepreneuriaux, déclare Djiba Kéita, chef d’équipe inventaire du Consortium SMB-Winning. C’est notre rôle que de nous mettre à la disposition des communautés pour les soutenir dans de nouveaux projets d’avenirs, notamment en bénéficiant des services du Consortium dans la région. »

Ansoumane Zito Coumbassa, maire de la commune rurale de Kolaboui, partage cet avis : « La compensation doit être un outil au service du développement local. Les communautés, les autorités locales doivent profiter de l’accompagnement du Consortium pour mettre en place des projets inclusifs et durables ».

Selon une bénéficiaire, Hawa Bangoura, vivant à Danaya : « Le montant des compensations nous permet pour un temps de faire vivre confortablement nos familles, mais nous devons bien gérer notre argent sur le long terme pour que cela ne soit pas perdu ».

image
11 avril 2019

Boké: Le consortium SMB-Winning offre 2.000 panneaux solaires et 3.000 sacs de riz aux riverains de son projet

Le consortium SMB-Winning vient de remettre aux communautés locales de Boké impactées par son projet près de deux mille (2.000) panneaux solaires et trois mille (3.000) sacs de riz.

Les cérémonies de remise ont eu débuté mardi 19 avril 2019 par les communautés locales des Communes Rurales (CR) de Dabis et Malapouya dans la préfecture de Boké.

Ainsi, en plus d’autres actions réalisées en faveur des populations riveraines de son projet, le consortium SMB-Winning entend poursuivre ses appuis au bénéfice de l’ensemble des communautés de ses zones d’opérations.

En procédant à la remise des différents dons, le directeur adjoint des relations communautaires de la SMB, M. Wu Qiong a indiqué que son institution a prévu une enveloppe de 4 millions de dollars pour la matérialisation du programme d’éclairage des villages impactés par le projet.

Selon lui, « C’est un grand honneur pour nous de vous rencontrer en ces moments précieux pour vous remettre ces kits de panneaux solaires. Ce geste est une initiative du PDG du consortium, M. Sun Xiunshun qui entend permettre à vos foyers d’être dotés en énergie électrique et ainsi ne plus être confronté à l’obscurité et au déficit d’électricité. »

M. Wu, de rassurer que « La SMB ne s’intéresse pas seulement à l’exploitation de la bauxite mais aussi, au développement durable des communautés locales. » 

D’après lui, « le consortium ne compte pas se limiter là », avant de poursuivre : « Depuis 5 ans, nous sommes avec vous. Nous avons fait des forages, des routes, divers dons et d’autres actions de développement. Et nous ferons encore beaucoup d’autres choses tous ensemble.»

C’est pourquoi il a invité les communautés au renforcement de la coopération et de bonne collaboration avec la SMB.

C’est dans une ambiance festive, joie illimitée et la gaieté que se sont déroulées les différentes cérémonies de distribution.

Une des récipiendaires, Mme Aminata Diallo, qui vivait dans une obscurité indescriptible, avec des risques de morsures de serpents et d’autres insectes nuisibles, n’a pas caché sa joie et sa gratitude à l’endroit de la SMB:

« Je suis contente et très satisfaite de la réaction de la SMB. Ce geste qui me va droit au cœur, me permettra de changer vers une vie plus confortable. Toute chose qui m’épargne désormais de tous les dangers guettant mon environnement traditionnel. Merci à nos partenaires. »

Recevant sa dotation de riz, le président du district de Kaboyé, Daouda Diaby s’est exprimé :

« Nous sommes réconfortés par ce geste de la SMB à laquelle, nous demandons de continuer dans cet esprit. Au-delà de la joie qui nous anime, nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour la sauvegarde des biens et installations de nos partenaires du Consortium SMB-Winning qui contribuent à l’amélioration de la qualité de vie des concitoyens ».

« Dans le futur, le Consortium entend également intensifier ses projets agricoles avec les communautés dans le but d’aider et rendre autonomes les villages voisins de nos sites. », a rassuré l’un des agents communautaires de la SMB, Eric Lee.

Comme à son habitude depuis maintenant plusieurs années, le Consortium SMB-Winning est engagé dans l’amélioration des conditions de vie des communautés et dans la préservation du climat de paix, d’entente, de cohésion mutuelle entre les communautés et l’ensemble de ses employés.

image
31 mars 2019

Boké : le Consortium SMB-Winning paie plus de 3 milliards aux communautés pour la construction d’une route minière

Fidèle à ses obligations sociales et environnementales, le Consortium SMB-Winning s’est encore acquitté du paiement d’un montant total de 3 milliards 118 millions 599 mille 860 francs guinéens destinés à l’indemnisation de 29 personnes et les communautés impactés par la mise en place d’une nouvelle route minière, l’extension de la Mine 30 et d’un lieu de stockage de la latérite,  selon le Chef de l’équipe des inventaires de la SMB, Djiba Kéita.

Tôt le  matin du jeudi dernier, les bénéficiaires de ces fonds munis de leurs pièces d’identité, ont formé la queue à la devanture de la base vie de la Société Top Mining pour récupérer leurs dus sous le regard vigilant d’un huissier de justice et des autorités locales  mobilisés pour la circonstance.

Interrogé sur le projet, le président de district de NDangara, Salifou Camara s’est confié à la presse en ces termes:

« Nous ne finirons jamais de remercier la SMB qui s’acquitte régulièrement de ses engagements légaux vis-à-vis de nos communautés. Avec ce genre d’action, nous pouvons vraiment dire adieu la pauvreté, la malnutrition et la vie dans les taudis.» Ils sont tous du district de NDangara, sous-préfecture de Tanènè, préfecture de Boké.

Dans cette somme, se trouve le montant communautaire se chiffrant à 1 milliard 666 millions 272 mille francs guinéens appartenant aux communautés de Bofoula, Kandion, Tassara, Sindiaré, Diohéré, Nakoundè-Kiandé, sous-préfecture de Kolaboui et de Malapouya dans la préfecture de Boké.

Ainsi, dans la matinée du vendredi, 29 mars 2019, le Consortium a également payé une autre compensation de 1 milliard 851 millions 454 mille francs guinéens (1.851.454.000 GNF)  à 32 personnes impactées par un projet relatif cette fois, à la construction d’une carrière latéritique, d’un point d’eau pour l’approvisionnement des citernes à eau et d’un poste de contrôle de camions dans les villages de Karinkon, Binaré, Hôrè Batapon, Katougouma, Kakissa et Dabiss.

Au terme de la cérémonie, les communautés de Krinkong, Natampou et Katougouma Kakissa ont bénéficié de perçu du Consortium SMB-Winning, un montant de 91 millions 696 mille 500 francs guinéens (91.696.500 GNF) dans le cadre de la compensation communautaire.

La nouveauté dans le payement des compensations communautaires, c’est l’implication du Cabinet AMERA Plus. Une institution autonome chargée d’assurer la formation des bénéficiaires des compensations en vue d’une utilisation judicieuse des fonds.

Une manière d’encourager les communautés à l’entrepreneuriat et au développement des activités génératrices de revenus pour mieux économiser les compensations.

Satisfaits de la SMB, les bénéficiaires des différents montants ont tour à tour apprécié le projet ceci, à cause de son caractère humanitaire, social et démocratique.

Derniers tweets

TOUS LES TWEETS