image
10 juillet 2019

Le Consortium SMB-Winning et ses employés se lancent dans l’assainissement du port minier et la route minière Kaboyé-Katougouma

Le Consortium SMB-Winning et ses employés ont entamé lundi, 08 juillet 2019 une vaste campagne d’assainissement de l’alentours du Port de Katougouma, en visant notamment le campement des camions et la route minière partant de la base de Kaboyé pour le district de Katougouma, sous-préfecture de Tanènè dans la préfecture de Boké. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la politique RSE du Consortium visant à protéger l’environnement et préserver la santé des riverains et des travailleurs.

Pour le directeur adjoint du département des relations communautaires de la SMB, M. Wi Qioing : « De nombreux déchets se sont accumulés depuis plusieurs mois dans cette zone, et il est indispensable d’assainir la zone pour protéger la santé des habitants et l’environnement. Le Consortium a déjà distribué du matériel en ce sens, et il est temps maintenant de s’en servir ».

Selon Kaïraba Diawara, agent communautaire de la SMB : « La politique RSE de la SMB se caractérise par son exigence et son ambition. Ce genre d’initiative qui bénéficie aussi bien à nos collègues qu’aux riverains témoigne de l’importance des relations communautaires pour notre entreprise ».

Pour Mariam Gandéka, vendeuse de riz au campement des camions : « La SMB fait d’importants efforts pour le développement local, notamment avec la route pavée. Cette nouvelle initiative montre bien que le Consortium est toujours attentif aux besoins des habitants ».

image

1.540 panneaux solaires offerts pour faciliter l’accès à l’énergie aux habitants de Dabis, Kamsar et Tanènè

Depuis son implantation à Boké, le Consortium a intégré dans sa stratégie une importante contribution au développement local. Au-delà des nombreux emplois directs et indirects que sa présence entraine dans la région, le Consortium procède à de nombreux dons auprès des communautés proches des zones d’exploitation minière pour renforcer son ancrage local.

Ces dons ont pour but d’améliorer les conditions de vie des habitants. C’est le cas par exemple avec la distribution lundi 24 juin de 1 540 kits d’énergie solaires aux populations de 51 villages vivant dans les communes rurales de Dabis, Kamsar et Tanènè dans la préfecture de Boké. Chacun de ces kits contient 4 ampoules, un onduleur, un panneau solaire avec une autonomie de 15 heures.

L’accès à l’énergie est essentiel pour permettre le développement économique et humain. Selon la Banque africaine de développement, plus de 645 millions d’Africains n’ont toujours pas accès à une source d’électricité. Face à la difficulté de réalisation des grands projets d’infrastructures, les solutions hors-réseau sont l’avenir de l’énergie en Afrique.

Pour Zhang Weigagng du département des relations communautaires de la SMB : « Les zones rurales sont particulièrement frappées par ce problème d’accès à l’énergie où des solutions innovantes sont nécessaires. En procédant à ces dons, nous voulons permettre aux habitants de la région de vivre plus confortablement et de faciliter le développement de certaines activités économiques ».

Younoussa Coumbassa, chef de secteur de Kambia a déclaré : « Je tiens à remercier le Consortium pour ce nouveau geste de solidarité à notre égard, qui témoigne de leur implication pour le développement local. Ces kits solaires vont grandement faciliter la vie de plusieurs milliers d’habitants ».

Un habitant d’une des communes, Sékou Djibril Camara, confirme que ce don est fortement apprécié des habitants, car il n’est pas éphémère et va profiter sur le long terme à la population.

image

Boké : la maison des jeunes de Kolaboui remise à la jeunesse après sa rénovation par le consortium SMB-WINNING

Après trois mois de travaux de construction d’un centre d’accueil et la rénovation de la maison des jeunes de kolaboui, le Consortium SMB-Winning a procédé jeudi, 19 juin 2019 à la remise desdites infrastructures.

C’était en présence des autorités locales de Boké et d’une forte délégation du consortium ainsi que les bénéficiaires massivement mobilisés pour la circonstance.

Les travaux de rénovation ont consisté entre autres à la couverture de la maison des jeunes, construction de deux terrasses, les menuiseries métalliques et vitrées en allure coulissante de plafonnage, à l’électrification et à la peinture. A cela s’ajoute la construction d’un centre d’accueil composé de trois chambres, d’une terrasse, d’un salon en annexe, d’un bar dancing avec un magasin et un bloc de latrine de trois cabines.

Les travaux ont été réalisés par ENCOTRAP, une entreprise locale, sur une durée de trois mois.

Le nouveau visage que présente désormais ces infrastructures est un réel ouf de soulagement pour les jeunes de kolaboui qui par la voix de leur porte-parole Alsény Soumah, délégué sous préfectoral de la jeunesse de Kolaboui a indiqué : « C’est grâce à l’engagement et à la promesse du PDG du conseil d’administration de la SMB M. Fadi Wazni et de PDG de Winning Group M.SUN que ces actions sont réalisées. »

Pour M. Wu directeur des relations communautaires de la SMB, ce geste est un symbole d’amitié entre le Consortium et la jeunesse de kolaboui : « Surtout en cette période de CAN. Ce nouveau bijou va permettre aux jeunes de suivre dans le confort, les matchs de la CAN et de soutenir le syli de Guinée », a-t-il déclaré.

Au nom des autorités locales de Boké, le secrétaire général chargé des collectivités de Boké, Jean Béavogui a félicité et remercié le consortium SMB-WINNING pour cette œuvre salvatrice avant d’inviter les bénéficiaires à en faire bon usage. Plus loin, il dira que l’initiative permettra de répondre aux besoins des jeunes.

« Ainsi », dit-il, « ce bijou vient encore s’ajouter à la longue liste des infrastructures que la SMB a réalisées dans la préfecture de Boké depuis son implantation sur le sol guinéen. Désormais cette maison et ce centre d’accueil pourront générer des revenus et créer des emplois pour des jeunes ».

Une manière de lutter contre le chômage des jeunes ou l’aventure incertaine.

image
17 juin 2019

Le Consortium SMB Winning vers de nouvelles perspectives : une équipe plus renforcée pour des performances en faveur de la compétitivité, la conformité et la diversification

L’équipe de huit (8) cadres seniors, sous la haute direction de M. Sun Xiushun, Consul Honoraire de la Guinée à Singapour, Commandant Général du Consortium SMB-Winning et Président du Groupe Winning International, a ainsi visité du 03 au 11 juin la ville historique de Xi’an et celle de Qing Dao afin de renforcer les liens entre collègues et réfléchir en profondeur sur les détails de conception et d’organisation des projets de chemin de fer et de raffinerie d’alumine ; dont les études de faisabilité et d’impact environnemental et social sont en phase de finalisation pour le premier, et de conceptualisation et d’ordre  de grandeur pour le second.

Le voyage en Chine et les visites qui s’y sont déroulées ont été l’occasion non seulement de réaliser une immersion totale dans les détails des facteurs techniques et opérationnels majeurs des projets miniers, de logistique maritime du Consortium, mais aussi et surtout d’aborder tous les enjeux commerciaux e de marché de la bauxite et de sa transformation en produits intermédiaires et finaux comme l’alumine et l’aluminium.

La réussite de ces projets majeurs, suivant les calendriers convenus avec les autorités guinéennes, ainsi que les exigences de qualité, requièrent que l’équipe dirigeante travaille en parfaite harmonie et contribue à motiver les équipes de terrain et les sous-traitants dans les conditions optimales de productivité et de santé sécurité.

Aussi, il s’agissait de réfléchir sur les facteurs de risque et les enjeux liés à la concurrence sur les marchés des capitaux et des produits miniers afin d’assurer à moyen et long terme une productivité et une compétitivité soutenues du régime de travail en cours aussi bien dans les mines existantes que dans les mines futures. Celles-ci aussi ne pourraient être réalisées qu’à travers une logistique terrestre, portuaire, maritime et fluviale performante et sécuritaire.

En une semaine de travail, l’équipe pluridisciplinaire a ainsi associé l’institut d’études FSDI de Chine filiale de la Grande Entreprise CRCC (China Railway Construction Company) de réputation mondiale, mais également la branche maritime du groupe Winning International basée à Qing Dao, qui est spécialisée dans la gestion opérationnelle des grands navires de vrac du genre cape size, de capacité de l’ordre de 200.000 tonnes.

À chaque étape, des ateliers de réflexion et de planification stratégique étaient organisés pour des échanges ouverts et pointus sur les questions pertinentes de développement des activités du Consortium dans une perspective de création de plus d’impact possible sur l’économie guinéenne, la transformation des minerais, le développement des infrastructures, les emplois valorisant et durables, et les communautés. En somme, le développement durable et la responsabilité sociétale (RSE) étaient au centre et omniprésents dans les débats comme étant l’objectif et la préoccupation majeure des actionnaires du Consortium.

Une fois encore, le Consortium dans sa quête permanente de recherche active de la compétitivité de la bauxite guinéenne, de la conformité avec les standards environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance, a fait de la diversité des opinions sur la valorisation des ressources minières, un des leviers essentiels de la croissance, un sujet ouvert et un leitmotiv dans son engagement pour un développement minier responsable.

Nos équipes, celles qui comportent plus d’une dizaine de nationalités (guinéenne, chinoise, française, singapourienne…) baignent dans la diversité et l’inclusion, sont engagées dans la construction d’infrastructures majeures et elles poursuivront la réalisation des projets sur la base des conventions signées et ratifiées. Telle est la volonté des actionnaires et de la Haute direction du Consortium SMB-Winning qui, depuis 5 ans ne tarissent pas d’initiatives et exploreront d’autres horizons.

Les coûts des capitaux et le caractère souvent erratique des cours des minerais et leur volatilité augurent des perspectives difficiles mais la recherche permanente des niches et gains de compétitivité et des facteurs de rentabilité constituent la nouvelle donne pour une chaîne des valeurs réelles profitant aux agents locaux et des retombées financières et économiques durables et consistante pour les populations guinéennes.

image
10 juin 2019

CAN Egypte 2019 : la SMB casse sa tirelire et offre 600 millions GNF au Syli national

Dans le cadre de sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Egypte 2019, le comité national de soutien au Syli continue la collecter des fonds en faveur du onze national. Ce lundi 10 juin, c’est la Société minière de Boké (SMB), qui a ouvert son chéquier pour faire, au titre de sa contribution au Syli, un chèque de 600 millions GNF. Un record depuis le début de la campagne de collecte.

« Nous, le consortium SMB WINNING-UMS, sommes très heureux de contribuer à hauteur de 600 millions GNF pour soutenir notre Syli national. Car nous sommes très heureux de la manière très brillante dont ils se sont qualifiés. Et nous avons bon espoir. Nous comptons sur eux, nous prions. Nous savons qu’ils vont faire de leur mieux et nous espérons qu’ils porteront plus haut les couleurs de la Guinée et qu’ils feront notre fierté. En tout cas, nous sommes fiers d’eux et nous savons qu’ils vont nous honorer », a déclaré le président du Conseil d’Administration du consortium SMB WINNING-UMS, Fadi WAZNI.

Quant au président du comité de soutien du Syli national, le général Mathurin Bangoura, il a remercié M. WAZNI et tous ses collègues pour le geste en faveur de l’équipe nationale de football. « Au nom du ministre des Sports, je voudrais vous remercier très sincèrement pour ce geste combien important que vous venez de faire à l’endroit de notre 11 national. Depuis que la caravane a commencé, vous êtes la première entreprise qui, pour le compte de Syli national, a pu donner un chèque de 600 millions GNF. C’est une première. »

image
10 mai 2019

Record de tonnage dans le transport de bauxite : le consortium SMB-WINNING transporte 300 000 tonnes du minerai entre la Guinée et la Chine

Yantai (Chine), le 10 mai 2019 – Alors que le Consortium SMB-Winning vise encore une augmentation de sa production de bauxite en Guinée pour l’année 2019, le navire Rigel d’une capacité de transport de 300 000 tonnes de minerai est arrivé au port de Yantai en Chine cette semaine après avoir été chargé au port de Boké en Guinée. Du point du vue du Consortium comme du secteur du transport maritime, l’arrivage de ce chargement de bauxite est un nouveau record en termes de tonnage pour du transport de bauxite.

Alors que les opérateurs miniers procédaient traditionnellement à l’évacuation du minerai par la voie ferrée en Guinée, le Consortium SMB-Winning s’est appuyé dès 2015 sur Winning Alliance Port pour transporter la bauxite par barges en remontant le fleuve Rio Nunez avant d’être chargé sur des navires capesize en haute mer. Depuis le port fluvial de Boké, composé des terminaux de Katougouma et Dapilon constitués de neuf docks, le Consortium SMB-Winning exporte sa production à destination de la Chine, s’élevant à 36 millions de tonnes en 2018.

Le port de Yantai confirme sa position de hub pour le transport de minerai à destination de la Chine dans le golfe de Bohai. Avec ses différents docks à bassin profond, le port de Yantai est le leader chinois depuis six ans en termes de capacité de chargement et déchargement de bauxite, estimée à près de 100 millions de tonnes.

Pour M. Sun Xiunshun, président du Consortium SMB-Winning et de Winning International Group : « L’arrivée du navire Rigel avec ses 300 000 tonnes de bauxite au port de Yantai illustre le rôle clé de la logistique dans la réussite du Consortium SMB-Winning. Alors que nous visons une hausse continue de la production dans les années à venir, notre succès résidera dans nos capacités logistiques dont le transport maritime afin de pouvoir écouler notre production. »

À propos du Consortium SMB-Winning

Fondé en 2014, le consortium SMB-Winning regroupe quatre partenaires mondiaux dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite : le singapourien Winning Shipping Ltd, armateur asiatique de premier plan ; le groupe Yantai Port ; UMS, une société de transport et de logistique présente en Guinée depuis plus de 20 ans ; Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium. La République de Guinée est actionnaire à hauteur de 10%.

Depuis sa création, SMB-Winning a investi plus de 1 milliard de dollars US dans ses activités extractives dans la région de Boké. Le consortium, qui emploie directement plus de 9 000 personnes a également construit et gère deux terminaux fluviaux.

image

Chemin de fer Dapilon-Santou: Le Consortium SMB-Winning paie 5.436.771.750 GNF aux communautés de six (06) districts

Le Consortium SMB-Winning a procédé mardi, 30 avril 2019  au payement d’un montant total de cinq milliards quatre cent trente-six millions sept cent soixante-onze mille sept cent cinquante  (5.436.771.750) francs guinéens à 69 personnes des districts de Kamikolo Toubataye, Baaya, Foulataye, Dannaya, Satènèya et Kagbanè sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké.

Cette compensation s’inscrit dans le cadre de la construction d’une ligne de chemin de fer reliant Dapilon (Boké) à Santou et Houda (Télimélé) sur une distance de 135km.

S’agissant du montant communautaire, il se chiffre à 1 milliard 24 millions 17 mille francs guinéens, selon le responsable de l’Equipe des inventaires de la SMB, Djiba Kéita.

D’après lui, «L’indemnisation des communautés surtout celles impactées par la réalisation du chemin de fer  Dapilon-Santou, permettra d’accélérer les travaux et rassurer les riverains de la bonne volonté du Consortium à les accompagner pour améliorer leur quotidien.

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’autorité préfectorale, sous-préfectorale, des présidents des districts cités plus haut, agents de la Société d’Expertise Environnementale et Sociale (SEES) et les bénéficiaires massivement mobilisés pour la circonstance.

Interrogé sur la situation, Soriba Mara du district Kamikolo-Toubataye s’est exprimé au micro de notre reporter:

«L’argent que je viens de recevoir sera d’abord utilisé dans l’entretien de ma famille. Ensuite, effectuer le pèlerinage et  entreprendre des activités génératrice de revenu pour mieux préparer l’après mine…»

Mme Aminata Diallo, de Kamikolo  s’est exprimée en ces termes : «Mon époux ne travaille pas depuis des années. Donc, ce montant vient alléger les charges familiales que je supporte. Je remercie la SMB qui m’ouvre la voie pour exercer le petit commerce, entreprendre beaucoup d’activités et jouer véritablement mon rôle de mère de famille. De l’autre côté, mon mari aura à choisir une voie pour supporter sa famille…»

A la cérémonie de remise des differents chèques aux beneficiaires, le sous-préfet de Kolaboui, Mamadouba Yakha Camara a invité les communautés à l’utilisation rationnelle des fonds pour maintenir la paix, la quiétude et la bonne cohabitation existant entre le Consortium et les riverains de ses différents projets.

Selon lui, il ne s’agit pas de  régler les comptes, convaincre ou épouser des femmes mais il s’agit là, de préparer conséquemment l’avenir de leurs enfants qui, souvent, sont victimes du chômage et de la mal nutrition…

Pour le Maire de la commune rurale (CR) de Kolaboui, Ansoumane Zito Coumbassa a indiqué : «Nous sommes d’avis avec le Consortium qui s’illustre dans la promotion du bien-être de nos citoyens. Ces fonds vont contribuer l’autonomisation de nos concitoyens, à la restauration d’un climat pacifique entre la SMB et les populations riveraines à la recherche d’une sécurité alimentaire…»

S’adressant aux bénéficiaires, le Maire a averti : «Ces montants ne sont pas destinés à l’achat de motos qui endeuillent tant de familles. Utilisez vos dus dans la réalisation d’infrastructures pour prévenir la pauvreté après l’exploitation minière…»

image
29 avril 2019

Des partenaires chinois offrent à l’Institut Géomines 100 mille Dollars US à travers la SMB

Solidement attaché à son engagement, et à ses responsabilités sociétales, la Société Minière de Boké (SMB) a récemment procédé à la remise officielle d’un chèque de cent mille (100.000) dollars américains pour faciliter la mise en œuvre du «Projet d’Excellence  de l’Institut Supérieur des Mines et Géologie de Boké (ISMGB).

La cérémonie de remise s’est déroulée courant mois de  mars dans l’enceinte d’un réceptif hôtelier à Conakry.

C’était en présence de plusieurs responsables de l’Institut bénéficiaire ainsi que des membres de la Direction Générale (DG) de la Société  donatrice.

Pour rappel, ce projet de taille est une Initiative présidentielle pilotée  par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS).

Ainsi, il vise à conférer une dimension de renommée internationale à cette institution d’enseignement  supérieur dans la  sous régionale dans les  domaines des mines et de la géologie, a-t-on rassuré.

Installée dans la Région administrative (RA) de Boké depuis plus de 5 ans, la SMB a voulu selon le Directeur Général,  M. Fréderic Bouzigues, «Apporter son aide au Gouvernement Guinéen quant à la qualification de la formation des étudiants de l’institut cité plus haut ceci, dans le but de répondre au mieux, aux exigences qualités du marché de l’emploi.»

Poursuivant son intervention, M. Bouzigues,  également membre du conseil d’administration (CA) de cette école,  motive ce geste par l’engagement responsable de sa société et de ses partenaires : <<La SMB s’est inscrite dans une logique de promotion de l’excellence en République de Guinée. Pertinemment, nos besoins de recrutements ainsi que ceux des autres sociétés minières passent  nécessairement par cette institution, en pleine mutation.

Et, c’était de notre responsabilité de faire un geste qui, nous espérons, va désormais contribuer à la réussite totale de ce  projet >>

En d’autres termes, a précisé le DG de la SMB, « Ce fonds a été mobilisé par des partenaires chinois évoluant au sein du consortium SMB-Winning. Déjà, ces derniers sont convaincus de la place qu’occupe une formation de qualité pour l’avenir de cet ambitieux projet de bauxite prenant une allure remarquable en Guinée.»

Saluant le geste, le Directeur Général de l’Institut de Boké, Dr Oumar Kéita s’est réjoui de l’offre que les sociétés minières aient apportée à son institution.

Par ailleurs, il a affirmé que cette donation est le résultat de partenariat fructueux qui a débouché sur la mise en place du CA à Boké par le biais du Ministère de tutelle (MMG) dont la vision est de créer un cadre idéal pour une meilleure qualification des institutions,  universités du pays et surtout, la coopération Sino-Guinéenne.

Une initiative vivement appréciée par bon nombre d’étudiants de l’ISMGB ceci, à cause de son caractère sous régional et international.

«Former des élites de demain dans le domaine des Mines, approvisionner les entreprises minières avec des ouvriers qualifiés, compétents, vendables et compétitifs sur le marché d’emploi.», c’est entre autres missions de l’institut Supérieur des Mines et de la Géologie de Boké, Zone économique spéciale de la République de Guinée.

image
25 avril 2019

Le Consortium SMB-Winning, partenaire leader du Symposium Mines Guinée 2019

Le Consortium SMB-Winning a noué un partenariat de haut niveau avec l’édition 2019 du Symposium Mines Guinée (SMG 2019), le principal événement lié à l’industrie minière dans le pays qui s’est tenu chaque année depuis six ans. Le SMG prend chaque année une nouvelle ampleur et parvient à attirer les meilleurs professionnels et experts du secteur minier, venus du monde entier pour débattre et échanger sur les grands enjeux de ce secteur essentiel pour la bonne marche de l’économie guinéenne.

La notoriété grandissante du Symposium atteste que la Guinée a trouvé une place incontournable dans les chaînes de valeur mondiales. C’est notamment vrai dans la bauxite, domaine dans lequel le Consortium SMB-Winning a pris une importance toute particulière avec une production de 36 millions de tonnes en 2018. Cette performance qui replace la Guinée dans le trio de tête des pays producteurs de bauxite n’aurait pas été possible sans une contribution de l’ensemble des parties prenantes.

Le Consortium SMB-Winning entend désormais dépasser l’extraction et l’exportation de bauxite en jetant les bases d’une transformation locale afin de créer de la valeur à long terme. C’est pourquoi le Consortium a entamé la deuxième phase de son histoire guinéenne, celle de l’industrialisation sur le terrain, dans la région de Boké. Cela concerne la transformation de la bauxite en alumine, mais aussi la construction des infrastructures.

Le Consortium SMB-Winning va consacrer 3 milliards de dollars dans les prochaines années pour développer une ligne de chemin de fer de 135 km et une raffinerie d’alumine. Cet investissement vient s’ajouter au milliard de dollars déjà investi pour la construction des terminaux portuaires de Dapilon et Katougouma. Tous ces investissements s’accompagnent d’une politique d’inclusion économique et de partage de la valeur avec les populations impactées par les activités du Consortium.

Le Consortium a également pour ambition de faire de son projet un catalyseur pour le développement inclusif de l’agro-industrie par la mise en œuvre d’un corridor de croissance économique le long de sa ligne de chemin de fer. Déjà, des projets agricoles ont vu le jour grâce à l’implication de ses équipes auprès des populations locales.

M. Frédéric Bouzigues, Directeur général de la Société Minière de Boké a commenté : « Au nom des 9 000 collaborateurs du Consortium SMB-Winning, je tiens à remercier les organisateurs de cet événement qui promet des échanges et des débats passionnants, avec comme horizon partagé le développement de l’industrie minière guinéenne, dans le respect et au bénéfice de l’ensemble des parties prenantes, au premier lieu desquelles la population guinéenne. »

image
12 avril 2019

Foot for Change à Conakry s’associe à la section sportive du collège République de Bobigny pour un échange épistolaire

Les élèves de la section sportive de football féminin et leur professeur d’EPS, M. Morineau, responsable de la section sportive au collège République de Bobigny

Foot for Change à Conakry en Guinée et la section sportive scolaire de football féminin du collège République de Bobigny ont mis en place un système d’échanges épistolaires entre leurs élèves et joueuses de football. Début mars, les jeunes guinéennes de la promotion de Foot for Change recevaient les premières lettres de Bobigny. Mercredi dernier, les jeunes françaises ont reçu à leur tour les réponses en provenance de Conakry ainsi que plusieurs cadeaux dont un maillot de l’équipe Foot for Change et plusieurs sacs, pochettes et pagnes.

Initié et soutenu par la Fondation SMB-Winning et encadré par les associations African Initiatives for Women (AIW) et Foot Elite, l’objectif de Foot for Change est d’offrir à de jeunes guinéennes passionnées de sport et aspirant à réussir leurs parcours scolaires une double formation de qualité, facilitant ainsi leur future insertion socio-professionnelle. La première promotion de Foot for Change est composée de 50 jeunes filles sélectionnées en fonction de leur mérite et de leur motivation pour intégrer un programme sportif et scolaire ambitieux et exigeant. Ces jeunes filles ont entre 13 et 23 ans, résidant majoritairement dans la commune de Matam.

La section sportive scolaire du collège République accueille 36 footballeuses de la 6° à la 3° avec pour objectif de favoriser leur réussite scolaire et leur épanouissement, par la pratique du football. Durant quatre années, elle propose aux élèves de s’investir dans un projet riche en émotions : jouer au football trois fois par semaine, participer à des compétitions de football et de futsal, passer des diplômes d’arbitrage, faire des sorties mémorables. Au-delà des valeurs qu’elle véhicule, la section sportive du collège République ambitionne de préparer ses jeunes footballeuses à leur orientation en découvrant l’ensemble des métiers liés au sport.

Pour Binta Diallo, assistante aux affaires corporatives du consortium SMB-Winning et marraine du projet, « Bien que vivant dans des pays différents, ces jeunes filles partagent beaucoup de défis communs en tant que fille pour s’imposer dans des sociétés où l’égalité femme-homme peut et doit encore faire des progrès. Nous partageons avec la section sportive scolaire du collège République la conviction que c’est par la combinaison de l’excellence sportive et scolaire que nous ferons de ces jeunes filles à Conakry comme à Bobigny les femmes leaders de demain ».

« Je suis très heureux que nos jeunes balbyniennes puissent échanger avec d’autres jeunes filles partageant le même état d’esprit qu’elles, explique Romain Morineau, professeur d’EPS et responsable de la section sportive football féminin au collège République de Bobigny. En entamant cette relation épistolaire, nos joueuses pourront développer des compétences scolaires par un moyen particulièrement motivant pour elles. De plus, à travers cet échange de courriers, elles découvrent un autre pays et une autre culture. »

Derniers tweets

TOUS LES TWEETS