image

Chemin de fer Dapilon-Santou: Le Consortium SMB-Winning paie 5.436.771.750 GNF aux communautés de six (06) districts

Le Consortium SMB-Winning a procédé mardi, 30 avril 2019  au payement d’un montant total de cinq milliards quatre cent trente-six millions sept cent soixante-onze mille sept cent cinquante  (5.436.771.750) francs guinéens à 69 personnes des districts de Kamikolo Toubataye, Baaya, Foulataye, Dannaya, Satènèya et Kagbanè sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké.

Cette compensation s’inscrit dans le cadre de la construction d’une ligne de chemin de fer reliant Dapilon (Boké) à Santou et Houda (Télimélé) sur une distance de 135km.

S’agissant du montant communautaire, il se chiffre à 1 milliard 24 millions 17 mille francs guinéens, selon le responsable de l’Equipe des inventaires de la SMB, Djiba Kéita.

D’après lui, «L’indemnisation des communautés surtout celles impactées par la réalisation du chemin de fer  Dapilon-Santou, permettra d’accélérer les travaux et rassurer les riverains de la bonne volonté du Consortium à les accompagner pour améliorer leur quotidien.

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’autorité préfectorale, sous-préfectorale, des présidents des districts cités plus haut, agents de la Société d’Expertise Environnementale et Sociale (SEES) et les bénéficiaires massivement mobilisés pour la circonstance.

Interrogé sur la situation, Soriba Mara du district Kamikolo-Toubataye s’est exprimé au micro de notre reporter:

«L’argent que je viens de recevoir sera d’abord utilisé dans l’entretien de ma famille. Ensuite, effectuer le pèlerinage et  entreprendre des activités génératrice de revenu pour mieux préparer l’après mine…»

Mme Aminata Diallo, de Kamikolo  s’est exprimée en ces termes : «Mon époux ne travaille pas depuis des années. Donc, ce montant vient alléger les charges familiales que je supporte. Je remercie la SMB qui m’ouvre la voie pour exercer le petit commerce, entreprendre beaucoup d’activités et jouer véritablement mon rôle de mère de famille. De l’autre côté, mon mari aura à choisir une voie pour supporter sa famille…»

A la cérémonie de remise des differents chèques aux beneficiaires, le sous-préfet de Kolaboui, Mamadouba Yakha Camara a invité les communautés à l’utilisation rationnelle des fonds pour maintenir la paix, la quiétude et la bonne cohabitation existant entre le Consortium et les riverains de ses différents projets.

Selon lui, il ne s’agit pas de  régler les comptes, convaincre ou épouser des femmes mais il s’agit là, de préparer conséquemment l’avenir de leurs enfants qui, souvent, sont victimes du chômage et de la mal nutrition…

Pour le Maire de la commune rurale (CR) de Kolaboui, Ansoumane Zito Coumbassa a indiqué : «Nous sommes d’avis avec le Consortium qui s’illustre dans la promotion du bien-être de nos citoyens. Ces fonds vont contribuer l’autonomisation de nos concitoyens, à la restauration d’un climat pacifique entre la SMB et les populations riveraines à la recherche d’une sécurité alimentaire…»

S’adressant aux bénéficiaires, le Maire a averti : «Ces montants ne sont pas destinés à l’achat de motos qui endeuillent tant de familles. Utilisez vos dus dans la réalisation d’infrastructures pour prévenir la pauvreté après l’exploitation minière…»

Derniers tweets

TOUS LES TWEETS