image
5 mai 2020

Relations communautaires en zones minières : l’exemple de la SMB

Contrairement à des industries qui peuvent choisir le lieu de leurs opérations, l’industrie minière est obligée de s’implanter dans des zones à forte minéralisation. Or ces espaces remplis de ressources naturelles sont parfois aussi des lieux d’habitation. L’entreprise minière doit alors réussir à cohabiter avec les communautés riveraines et même mieux, les impliquer dans un projet commun de développement.

À Boké, la SMB a fait des relations communautaires et du développement local deux piliers de stratégie. Comme l’explique Ismael Diakité, directeur général adjoint de la SMB, « La conception du projet industriel du consortium prend en compte le contexte environnemental et social tout au long de la chaîne des opérations. Je ne crois pas à la viabilité d’un projet minier s’il n’est pas durable et respectueux des communautés locales. Sans remplacer l’État dans ses fonctions régaliennes et la fourniture de services publics, nous avons un rôle à jouer avec nos engagements socioéconomiques ».

Qu’en est-il sur le terrain ? La SMB a choisi une approche innovante en cherchant notamment à penser très vite l’après-mine en participant à la diversification de l’économie. Dans la région de Boké et plus généralement en Guinée, l’agriculture est un secteur encore peu développé, avec pourtant un immense potentiel. En 2018, le Consortium SMB-Winning a construit 24 serres près d’Amaraya pour la culture de différents fruits et légumes, une initiative inédite en Guinée ! Avec l’ONG Évolution, la SMB travaille notamment à la promotion des femmes dans le secteur agricole, avec la création d’une coopérative agricole dirigée uniquement par des femmes à Kolaboui. Au-delà de l’agriculture, la SMB soutient d’autres secteurs économiques comme la pêche, en fournissant par exemple des barques motorisées aux pêcheurs pas plus tard que la semaine dernière à la commune de Kabata.

En pleine crise du Covid-19, l’engagement des sociétés minières sur le terrain est indispensable pour participer à la prévention et à la protection des individus. Pour N’Famara Kourouma, responsable des relations communautaires de la SMB : « depuis le début de la pandémie en Guinée, la SMB est très active pour soutenir et faciliter le travail des autorités sanitaires. Notre plan de réaction au Covid-19 concerne nos employés mais également les communautés ».

L’engagement pour la santé des habitants de la région de Boké du Consortium n’est pas une nouveauté. En janvier 2020, un cabinet dentaire a été inauguré à Katougouma avec le soutien logistique et financier de la Fondation SMB. Dans des régions rurales où l’offre de soin est plus réduite que dans les grandes villes, cet apport au système sanitaire local est vital pour les populations.

On constate donc que la priorité donnée aux relations communautaires par la SMB dans le cadre de sa stratégie d’entreprise porte ses fruits. Au-delà des dizaines de milliers d’emplois directs et indirects liés à l’exploitation minière, la SMB, en menant des projets de développement local et durable, a réussi à se faire accepter par la population car les communautés voient tout l’intérêt de la présence de cette entreprise citoyenne sur leur territoire.

Derniers tweets

TOUS LES TWEETS